Boucle Salau/Cap de Ruhos/Mariola/port de Marterat

Une belle boucle chevauchant la frontière par une journée de fin août.

ALIM3052.JPG

Départ: les mines d’Anglade à 1204 m.

En montant au col de Crusous:

ALIM3042.JPG

Au col,après 1000 m de montée sans répit,  vue sur le pic de Montabonne et Certascan

 

alim30431.jpg

La montée au Cap de Ruhos (2618 m)  est cairnée. Pas de photos au Cap à cause d’un épais brouillard .

panorama au cap de Ruhos

La descente vers le lac de Mariola n’est pas aisée dans le brouillard, merci au GPS pour trouver la sente.

A mi pente, le brouillard disparaît.

Un très bel étang, je recommande d’aller le voir de près: l’estanyet de Montarenyo

ALIM3052.JPG

Capture1.PNG

L’estany de Mariola avec le Roca Espana:

ALIM3051.JPG

Je viens d’en haut:

alim3055.jpg

Dans la descente, Serra de Canals:

alim3056.jpg

Le Lago del Puerto et le port de Marterat:

alim3058.jpg

ALIM3059.JPG

A la frontière:

capture2 (2).jpg

Le port de Marterat coté France avec la cabane.

port de Marterat (2).JPG

Après le port de Marterat, descente d’environ 250 m pour rejoindre le sentier menant au col de Crusous.

alim1494.jpg

 

Dénivelé d’environ 2030 m. La descente vers Salau est assez cassante. Bien belle balade hormis le brouillard à Ruhos.

Tuc de Peyre Mensongère

ALIM0004.JPG

Petit sommet à partir de Bielle (Ustou) avec un dénivelé de 900 m.DSCN0048.JPG

Sur le GR, le Tuc de l’Adosse.

DSCN0002.JPG

Dernières granges retapées avec le Tuc de Montcalp.

DSCN0004.JPG

Montée en forêt pratiquement jusqu’au col de la Serre du Cot.

DSCN0008.JPG

La cabane du Tuc reconstruite:

DSCN0011.JPG

ALIM3233.JPG

Le pic de la Tèse de LizertALIM0002.JPG

ALIM0009.JPG

Le Valier avec en bas le col de Pause.

 

dscn0019.jpg

Au sommet avec le port de Marterat au fond.

DSCN0037.JPG

Le pic de la Tèse ou de Lizert d’Assacs:

DSCN0050.JPG

Port de Couillac

 

dscn0059.jpg

Le col d’ou je viens avec au dessus le port d’Aula

dscn0060.jpg

Boucle Salau/Marterat/Galina/Fornet

Boucle en deux jours autour du Mont Rouch.

les trois premiers lacs.JPG

Départ des mines d’Anglade à Salau.

Capture11.PNG

La montée est rude jusqu’au col de Crusous.

 

col-de-crusous.jpg

La crête avec le Cap de Ruhos.

Bj5vapxBhxMTyxRHQtAuM1OK000@500x375.jpg

Passage par le port de Marterat et l’estany del Port puis la HRP.

Montée vers l’abri Enric Pujol, Le Mont Rouch.mont rouch 3.JPG

La cabane de Fangassal. Sympa pour un bivouac éventuel.cabane abri 2.JPG

Estany Inferior de la Gallina

estany-interior-de-la-gallina-2.jpg

Le deuxième, le Mitjadeuxième lac.JPG

estany-major-2.jpg

Le troisième, De Daltestany major de la gallina quatrieme lac.JPG

Et, au col, le dernier, le Major avec le pic de Ventolau 

Tour du Ventolauestany major vu du col.JPG

Au col de Curios, le col de la Cornella au milieu, sans souci lorsqu’il n’y a pas de neige.estany de la tartera et col de la cornella.JPG

Au col, le Bassa de Sobriu où je vais bivouaquer.

vu-du-col-de-la-cornella-lac-bivouac.jpg

Vu du bivouac:vu du bivouac.JPG

La piste du refuge Del Fornet.

au fond refuge del fornet.JPG

Arrivée au port de Salau, les ruines de la station de débardage du bois.

DSCN0332.JPG

La cabane un peu en dessous.

cabane en dessous du port de salaud.JPG

 

 

 

 

Boucle Port de Couillac/Port de Sounou

Randonnée en boucle sur une journée à partir du cirque de Cagateille en passant par des lacs espagnols.

Une petite partie hors balisage et hors sentier facile mais à faire par temps dégagé.

Dénivellé: 2478 m

carte IGN 2048 OT et carte N°22 « pica d’estats-aneto » au 1:50000

Accès: vallée d’Ustou, parking de Cagateille

Capture.PNG

Montée aisée par le GR transfrontalier jusqu’au port de Couillac.

Rando port de Couillac et Espagne

A la frontière

Le balisage est un peu fatigué à la descente vers l’estany de Colaxt.Rando port de Couillac et Espagne

Estany de Séno

Au bout de l’estany de Romedo de Dalt, arrivée sur la HRP. Descendre jusqu’à l’estany de Romedo de Baix. Contourner le lac et passer sur le barrage.Rando port de Couillac et Espagne

ROMEDO DE BAIX 3.JPG

Estany de Romedo de Baix

Remonter la vallée du rio de Guillo. Un balisage incertain amène a l’estany de Guillo. Remonter le torrent jusqu’au laquet.Rando port de Couillac et Espagne

les estanys de guilo.JPG

Estany de Guillo

Viser à droite du pic de Turguilla le port de Sounou: montée hors sentier facile et évidente.

A la frontière, coté France:

coté france au port de sounou.JPG

Passage en 2017 pour faire le pic Rouge et le pic entre les Ports.

Descendre sur un chemin cairné jusqu’a l’Orris du Turon d’Ars: à coté de l’Orris, une cabane vient d’être construite.Rando port de Couillac et Espagne

En descendant du port de Sounou

 

Rando port de Couillac et Espagne

cabane du Turon d’Ars

Rando port de Couillac et Espagne

A coté de la cabane

Un balisage rouge emmène sur une forte pente jusqu’au col menant dans la vallée de Turguilla. Le dénivellé est seulement de 500 m mais, fatigue aidant, la montée est dure.

Rando port de Couillac et Espagne

Au col entre les vallées d’Ars et de Turguilla

vallee d'ars 1.JPG

Descente vers l’étang de la Crousette, passage à la cabane de Turguilla puis à l’étang de l’Astoue.

A l’étang de la Pièdre, prendre à gauche pour changer de versant (balisage rouge) puis descendre vers le cirque de Cagateille.

Vallée de Turguilla

Boucle étangs Rond et Long

 

Une belle boucle en partant de la Maison du Valier au Pla de La Lau.ALIM0038.JPG

La montée s’effectue par le chemin classique du Valier jusqu’à l’embranchement à la cabane des Caussis.

Avec un peu plus de motivation on peut faire le Valier et revenir ici.

alim0024.jpg

On arrive très vite à l’étang Rond.ALIM0029.JPG

Après une brève montée assez raide de 200 m, l’étang Long arrive. Sur la gauche, part le chemin du col de la Pale de Clauère.

 

alim0033.jpgALIM0039.JPG

 

alim0045.jpg

Montée au port de Barlonguère (2400 m) , à gauche le Valier.

DSCN1958.JPG

DSCN1959.JPG

Au Tuc Blanc:

DSCN1969.JPG

 

Vision différente de l’autre coté du col. Une longue descente commence.

alim0051.jpg

Cabane de Barlonguère:

cabane-de-barlonguc3a9re.jpg

Cabane de Peyrade:cabane de Peyralade 1.JPG

cabane de Peyralade 2.JPG

Dans la foret, cascades des Echelles, rafraichissant.ALIM0061.JPG

Dénivelé de 1500 m, il faisait très chaud, j’ai été réaliste en ne m’aventurant pas au Mont Valier.

Pic de Montabone

 

A 2788 m, le pic de Montabonne fait face au Certescans et il est plus facile que ce dernier par le versant français. Du sommet on peut descendre coté espagnol à l’estany Blanc.

 

alim3004.jpg

D’Ustou, il y a deux accès : par la vallée d’Ossèse en passant par la cabane de Bonrepos ou par le parking de Cagateille.

La randonnée sera une boucle parking de Cagateille, cabane de Lacarde, les Laquets, Montabone, étang de Montabonne, étang de La Hilette.

Dénivelé :1850 m

Au parking, il faut traverser le torrent et suivre la direction étang d’Alet.

Ca grimpe rapidement. Le chemin est bien tracé jusqu’à la cabane de Lacarde.ALIM2280.JPG

ALIM2200.JPG

ALIM2990.JPG

Il faut ensuite bien suivre le balisage rouge en l’absence de sente.

L’étang d’Alet:

alim2992.jpg

alim2994.jpg

Arrivée aux Laquets, le pic est la. Il semble proche mais la montée sera maintenant moins rapide dans les blocs.ALIM2996.JPG

ALIM2998.JPG

Le sommet:ALIM3001.JPG

Au sommet avec le pic de Certescans à droite.

 

alim3003.jpg

estany Blanc:

alim3005.jpg

Vers Guzet:

alim3002.jpg

L’étang de Montabone.

ALIM3014.JPG

La crête qui part vers le pic de Soune:

alim3015.jpg

ALIM3017.JPG

Après l’étang de Montabonne, le balisage revient en descendant dans la Tese de Campet.

Etang de la Hilette:

Capture.PNG

Une belle boucle à la journée sans difficultés.

Maubermé en boucle

Le Maubermé, toit du Couserans, c’est déjà 2000 m de dénivelé à partir d’Eylie, mais en plus, pour le plaisir, je me suis rajouté bien 1200 m de plus dans la journée dont une bonne partie dans le brouillard et hors sentier. Le second jour sera plus tranquille heureusement

Le Maubermé vu du pic de la Calabasse:

DSCN0305.JPG

Vu d’Antras:

DSCN0113maubermé.JPG

Départ d’Eylie dans la grisaille, le ciel se dégage à l’approche du port d’Uret:

dscn0025.jpg

DSCN0029.JPG

Par temps dégagé, au barrage d’Uret:DSCN1710.JPG

Au port d’Uret:

DSCN1757.JPG

La montée au port est déconcertante : le chemin est excellent et monte à la même allure du début à la fin.

On voit que lorsqu’il y a encore de la neige sur le chemin, cette portion finale n’est pas évidente.

DSCN0035.JPG

Arrivée au port avec la cabane:

DSCN0044.JPG

DSCN0047.JPG

Lac de Montoliu:

dscn0048.jpg

Montée au Maubermé:

DSCN0059.JPG

Au sommet 2880 m:

dscn0073.jpg

Vu sur les lacs où je vais:

DSCN1732.JPG

 

Lac de Montoliu:DSCN1750.JPG

Le Valier:DSCN1751.JPG

Aneto:DSCN1756.JPG

 

L’estanhet supérieur de Mauberme:

dscn0081.jpg

L’inférieur:

dscn0085.jpg

Lac Long de Liat:

dscn0090.jpg

Le torrent:

dscn0091.jpg

Le refuge de Liat:

DSCN0096.JPG

Le refuge avec au fond le Portillon d’Albe que je passerais le lendemain.

dscn0102.jpg

Les bâtiments des anciennes mines:

DSCN0104.JPG

Le Maubermé:

dscn0106.jpg

Esthan de Pica Palomèra:

dscn0111.jpg

Je continue le GR 211 et descend vers les gorges d’Ermèr. Les quelques brumes se révèlent être un redoutable brouillard. Je descends jusqu’à 1620 m.DSCN0118.JPG

Sur ma carte, il y avait un sentier; dans la réalité une forte pente herbeuse dans un épais brouillard avec quelques cairns. Je monte au pif pensant arriver à la base de l’estanh Nere deth  Cap deth Marc.

Sortie enfin du brouillard, du caillou :

dscn0119.jpg

Et je me retrouve au dessus du lac Long de Liat vers 2250 m. Impeccable c’est sur mon chemin du lendemain. Il est 20 h 30, un peu crevé et complètement trempé.

Une autre fois lorsque le temps est dégagé, cette montée infame:

DSCN5131.JPG

La nuit n’est pas chaude, 4 ou 5 °, j’attends le soleil pour me lever.

dscn0121.jpg

Montée vers le Portillon d’Albe au jugé mais sans problème. C’est en arrivant au port que je m’aperçois qu’il y a un chemin.

dscn0137.jpg

Estanhet d’Albi, au port,  sympa pour un bivouac:

DSCN0139.JPG

Etang d’Albe:

dscn01451.jpg

 

Le Portillon vu de France:

DSCN0149.JPG

Etang d’Arraing:

dscn01571.jpg

Le Maubermé vu de France:

dscn0160.jpg

Aux mines, Je prends le chemin horizontal menant au barrage de la fontaine d’Arraing.

Mines de Bentaillou:

DSCN0168.JPG

Cirque de la Plagne avec le refuge de Sans:

dscn0173.jpg

Il faut bien entendu descendre à un moment, méthode ours.

dscn0175.jpg

Le chemin abouti à la base de la cascade de Tartereau:

DSCN0180.JPG

Glacier d’Arcouzan : les voies

Le glacier le plus oriental des Pyrénées est minuscule mais difficile à atteindre. Situé sur la face nord est du Mont Valier, il semblerait qu’il soit le seul glacier des Pyrénées à ne pas diminuer en volume au fil des ans.

Note: il n’y a pas de chemin, les accès au glacier peuvent se révélés dangereux. Le brouillard est fréquent. Je n’ai trouvé aucune description détaillée sur Internet, je décris ici mon ressenti et non un descriptif de randonnée. Le glacier est réservé aux randonneurs aguerris habitués aux fortes pentes et à la recherche de l’itinéraire.

Le glacier vu du pic de Fonta:

Photo de Pierre : 

Capture.PNG

Vu du col de Pause:

DSCN0078.JPG

Vu du pic de Fonta:

Capture.PNG

De la vallée d’Estours:dscn0103.jpg

DSCN7605.JPG

DSCN7606.JPG

 

DSCN0426.JPG

Vu du Mont Valier:

glacier d'arcouzan.JPG

La voie la plus facile est la voie ouest: en partant du refuge des Estagnous et en passant par la crête des Antiques.

La voie la plus naturelle est celle par l’est par le vallon de Labégé. Il y a également 4 autres voies par la vallée d’Estours. Je ne parle pas de voies d’escalade.

Je vous propose de découvrir ces 8 variantes avec mes échecs et réussites !

Les tracés approximatifs:Capture.PNG

Contrairement à certains, j’y suis réellement allé ! C’est dit.

Variante 1:

Pour ma première venue, j’ai préféré la voie  du vallon d’Arcouzan en partant de la vallée d’Estours. Pas évident car très peu de descriptions, seul Philippe Quiennec donne un topo .

Attention: ce n’est pas la balade facile: pas de chemin, cheminement au jugé sur des pentes parfois très raides, on découvre le glacier à la fin.

Le départ s’effectue de la centrale électrique d’Estours, sur le GR en direction de la cabane d’Aula.

Paysage ariégeois:

DSCN0840.JPG

Rapidement on le voit ce glacier surmonté du Valier illuminé par le soleil naissant. Il faut en profiter car on ne le reverra pas de sitôt!

DSCN0376.JPG

Arrivée à la cascade d’Arcouzan. Il existe deux voies, je prends rive gauche du torrent: il faut au jugé trouver le point de passage vaguement repéré par un cairn. On suit avec difficulté une sente jusqu’à la cabane d’arcouzan.

dscn0856.jpg

DSCN7620.JPG

En sortant de la forêt juste au dessus de la cascade, vue sur les Cuns d’Aula.

dscn0378.jpg

On peut remonter par le torrent avec 1 ou 2 passages difficiles, le plus simple est de monter en foret.

Capture2.PNG

On perd facilement la sente mais on retrouve le chemin en sortie du bois.

Capture3.PNG

Et le glacier. Il faut à ce moment définir son tracé.

dscn0865.jpg

Arrivée à la cabane d’Arcouzan, très sommaire mais le toit est en bon état.DSCN0867.JPG

La cabane en bas et le col de Pause au centre.

dscn0870.jpg

Les Moumoursons, le chemin devient moins évident …

 

dscn0873.jpg

Passage à la base du névé, on commence à prendre de la pente.

DSCN0384.JPG

Une corde totalement inutile ! Mais qui peut monter 40 m de corde et la laisser sans qu’elle ne serve à rien ?

DSCN0902.JPG

Un vilain raidillon à grimper (la il manque une corde! mais merci le piolet), beaucoup d’hésitations dans le cheminement.

En haut du raidillon:

DSCN1890.JPG

Partir sur la gauche puis il faut aller chercher la crête (à 2071m) qui donne sur le vallon de Labège. Vue splendide en direction du sud vers le Port d’Aula.

 

DSCN1894.JPG

Aller tout de suite sur la crête et la suivre sans difficulté. Regard en arrière:  A droite, le vallon de Labège que j’ai tenté à la montée sans succès jusqu’à présent (variante 3). Presque au glacier:

190632IMG0650.jpg

On découvre assez tard le glacier à 2265 m.DSCN0402.JPG

Il craque, de belles crevasses, trop pentu pour s’aventurer sans équipement.DSCN0407.JPGDSCN0418.JPG

 

dscn0420.jpg

A l’été 2017:

DSCN1897.JPG

DSCN1895.JPG

 

DSCN1910.JPG

Le haut du glacier se situe à environ 2500m.

Je n’ai pas tenté, mais la grimpette sur la crête des Antiques ne me semble pas très difficile. Une vue du pic de Lasirouge:

dscn0501.jpg

Une vue aérienne, merci à François Rocipon:

200 PICT4166-B-3.JPG

A la descente, un des rares cairns au début de la crête.

DSCN0431.JPG

Au dessus de la cascade d’Arcouzan, le chemin est plus que discret:

DSCN1923.JPG

Descente par la rive gauche de l’Estours. Grange de Bordes de Cartier avec le glacier:

capture (2).jpg

Le retour est usant: la pente, l’absence de sentier, les herbes hautes, fatigant pour les jambes.

Arrivé sur le GR, on savoure le plat jusqu’au parking.

DSCN0918.JPGLe tracé sur la partie finale vue du pic de Lassirouge.

tracc3a91 (2).jpg

Le dénivelé n’est pas phénoménal, environ 1850 m, mais il faut tout de même y passer la journée.

En résumé, une superbe course en solitaire à faire par beau temps uniquement.

Variante 2 : rive droite de la cascade d’Arcouzan

glacier rive droite.PNG

A la cascade d’Arcouzan, rentrer dans le bois d’Arcouzan à la cote 1070/1080.Ici:

DSCN0043.JPG

Monter et réussir à repérer une vague sente qui passe à la base d’un arbre déraciné tombé coté pente.

DSCN0011.JPG

Il ne faut pas chercher à trop monter, on doit arriver en surplomb de la falaise de la cascade.Le chemin devient rapidement évident.

DSCN0012.JPG

On suit le chemin de crête sympa. A 1305 m faux plat et ruines.

DSCN0016.JPG

Vue sur l’autre versant du vallon:

DSCN0021.JPG

En continuant la crête à 1440 m arrivée à un a pic et à la cascade.

DSCN0023.JPG

On progresse encore facilement en suivant la sente mais rapidement plus de chemin . Un balisage à la peinture à été réalisé récemment en 2019 .

DSCN7137.JPG

 

La première fois, je suis monté trop haut : herbes hautes, pente, trous, rochers, …

Il faut à partir du point 1493 m, prendre plein ouest, suivre par le haut la limite des arbustes pénibles et en 15 min rejoindre le torrent à 1546 m ici:

DSCN0040.JPG

Après, c’est simple, on traverse le torrent et on rejoint le parcours de la variante 1

DSCN0034.JPG

Une variante sur l’autre versant en descendant du pic de Lasirouge, très facile par ce toboggan qui rejoint la cabane d’Arcouzan:

DSCN0032.JPG

A part la fin de la foret où il faut chercher un peu, j’ai beaucoup plus apprécié la progression que par la rive gauche : moins de galère dans les herbes, plus longtemps à l’ombre et cheminement agréable sur la crête.

Variante 3 :par le vallon de Labege , rive gauche

En 1808, première visite par Jean Pierre Pages. Il écrit dans ses Mémoires de géologie et archéologie : « Pour parvenir au glacier du Valier, il faut avoir abdiqué toute crainte de la mort……… »

La montée par ce vallon représente la voie naturelle car donnant à la base du glacier mais elle est loin d’être simple et c’est pour moi un échec !

Le vallon de Labege avec le Petit Valier:

 

dscn0007.jpg

Le début est simple, il faut choisir à un moment entre le torrent et la rive gauche. On ne va pas loin par le torrent.

 

dscn0020.jpg

Vue vers l’est, le pic de Fonta:

DSCN0024.JPG

La pente augmente progressivement:

 

dscn0015.jpg

J’abandonne au dessus des derniers arbustes: trop de pente.

DSCN0032.JPG

En regardant de près les photos, je me suis arrêté juste avant le faux plat dans la partie la plus pentue: à plusieurs c’était tout à fait faisable, voir seul mais avec les crampons. Je reviendrais.

Variante 4 :par le vallon de Labege , rive droite

aout 2019

Pour éviter le vallon de Labege, essayons par le bois rive droite. En sortie de forêt, il suffit de reprendre le parcours fait dans l’autre sens par Philippe Quiennec.

bois de Labege.PNG

A 1170 m, juste après le ruisseau venant du glacier, il faut entrer dans le bois de Labege. C’est peu accueillant, une grosse rangée de noisetiers couchés est à passer:DSCN6968.JPG

La montée est facile avec parfois une sente jusqu’à une source à 1380 m:DSCN6980.JPG

Je dérange une laie et ses deux petits.

Après ça se complique, la pente forcie, un peu galère pendant 20 min.

Hum, pas de photos, mes deux mains étaient occupées à tenir les arbustes !

A 1450 m, je rejoins la crête sous Les Portals. A partir de ce point, une sente en crête et plus de problème. J’aurai peut être du rejoindre plus bas cette crête.

Vue sur le chemin parcouru:DSCN6991.JPG

Cuns d’Aula:DSCN6989.JPG

Une sortie de forêt facile à 1580 m, le Mont Valier, le névé résiduel sous lequel je vais passer et la crête de Quer Trinquat à droite ou je vais:DSCN6998.JPG

Pas des Chasseurs:DSCN7014.JPG

Ca grimpe tout de même mais le terrain est agréable:DSCN7022.JPG

Le col que je vais rejoindre sur la crête avec derrière le pic de Caries:DSCN7027.JPG

DSCN7035.JPG

Vue impressionnante sur le Valier avec le torrent provenant du glacier:DSCN7049.JPG

Regard en arrière:DSCN7055.JPG

A 2002 m, je rejoins la crête de Quer Trinquat faite en septembre 2018:DSCN7058.JPG

Encore une montée sèche et je rejoins le parcours ordinaire à 2067 m:DSCN7068.JPG

DSCN7065.JPG

A 2250 m , vue sur le glacier:DSCN7079.JPG

DSCN7084.JPG

A 2380 m:20190825_115618.jpg

Deux bouquetins et un isard:DSCN7100.JPG

Valièrat:DSCN7092.JPG

Retour par la rive droite du vallon d’Arcouzan.

Hormis ce passage en forêt un peu difficile, très belle balade. Le vallon de Labege est très agréable à monter.

 

 

Variante 5 : par le pas des Chasseurs

Cette voie correspond au cheminement de Philippe Quiennec.

(voir son tracé en jaune à la variante 4)

 

Il faut aller tout au fond de la plaine de l’Artigue au point 1215 m, on découvre le vallon vers le Siscau.

 

dscn0017.jpg

Très vite, ça devient compliqué: soit des pentes avec du gravillon sans prise, soit le torrent avec les rochers bien glissants. Je n’avais pas envie de me tremper, j’ai renoncé.

 

dscn0019.jpg

Même si j’avais continué, je me serais heurté ensuite à un mur que je soupçonnais bien à l’avance.

 

dscn00231.jpg

Il faut en fait partir de la cabane d’Aula.

Après le pas des chasseurs (à la limite des arbres), le cheminement parait plus facile.

DSCN0028.JPG

Un semi échec car cela me conforte dans le choix du passage par la cabane d’Aula. A faire prochainement !!

Variante 6 :par la crête des Antiques

 

dscn0168.jpg

Le plus facile, enfin une façon de parler.

Le départ peut se faire traditionnellement du Pla de la Lau mais aussi du col de la Core (beau parcours par le col de Crabérou) ou à partir de la piste de l’étang de Bethmale aux environs de 1400 m. C’est de ce point que je pars.

Passage par le cirque de Campuls et montée à l’étang d’Ayes.

Avant le col de Laziés, l’Estagnot:

DSCN0082.JPG

Long cheminement jusqu’à l’étang de Milouga. Le Valier à gauche.

DSCN0085.JPG

L’étang de Milouga, montée agréable dans les Lauzets.

 

dscn0096.jpg

DSCN0102.JPG

Au col de Pécouch, prendre la crête facile:

DSCN0114.JPG

Refuge, étangs Long et Rond:

DSCN0115.JPG

La boucle des étangs 

Le Valier

Le Valier à droite, le Valièrat à gauche, le col visé au milieu, le glacier est dessous.

 

dscn0162.jpg

Pierrier pas très cool, il faut chercher la sente qui démarre à la base du névé. On traverse le pierrier et soit on  fini la montée directe, soit on prend la pente herbeuse.

DSCN0121.JPG

Par le pierrier, petit passage de 1 m à faire le singe.

DSCN0154.JPG

Arrivée sur la crête des Antiques, le brouillard cache le glacier.

DSCN0126.JPG

Au Valièrat:DSCN0146.JPG

Impossible de descendre, je ne vois rien mais cette photo lors d’une expédition de géomètres  nous montre ce que l’on voit du col.

Capture arcouzan.PNG

Vu du glacier, la pente n’est pas impossible, le seul problème, en groupe, c’est la chute de pierres.

Du Valier, on m’observe:DSCN0148.JPG

A la descente le col de Cruzou.DSCN0160.JPG

L’étang d’Arauech:dscn0164.jpg

La vallée de Peyralade:DSCN0178.JPG

L’étang de Bellonguère:DSCN0180.JPG

Et l’étang d’Ayes:dscn0181.jpg

Un beau circuit consisterait à partir de la centrale d’Estours, de monter par la variante 2, de monter sur la crête des Antiques et de revenir par le col de Crabérou. Le bivouac est sympa dans les Lauzets où l’on trouve facilement le ruisseau un peu en dessous de la crête. Le bivouac dans la montée au glacier est envisageable mais il faut trouver l’emplacement !

Autre possibilité :Du Pla de la Lau par la porte de Trémul

Variante 7 : par la crête de Quer Trinquat

Le départ est le même que pour la variante 2, rive droite de la cascade. Vers 1400 m, je prends pleine pente SSO en direction de Quer Trinquat. Une fois sur la crête, il « suffit » de la suivre jusqu’à rejoindre la voie normale à 2070 m.

Capture.PNG

A la cabane de l’Artigue:DSCN3761.JPG

Je prends le chemin rive droite, de belles couleurs automnales.DSCN3631.JPG

Il faut bien se décider à un moment pour prendre la pente:DSCN3633.JPG

Un passage dans les fougères et plus désagréable dans des orties mais de courte durée.DSCN3637.JPG

Le col de Cruzous et le pic de Pomebrunet:DSCN3638.JPG

L’arrivée au Quer de Trinquat est raide. Vers l’est:DSCN3640.JPG

Et vers l’ouest:DSCN3644.JPG

DSCN3654.JPG

A un moment, j’évite la crête en prenant à flanc coté nord. Mon choix n’est peut être pas le bon, je dois sortir le piolet pour tenir dans la pente.

DSCN3655.JPG

DSCN3660.JPG

DSCN3674.JPG

Chemin parcouru:DSCN3678.JPG

DSCN3729.JPG

DSCN3695.JPG

DSCN3705.JPG

Cherchez l’isard:DSCN3698.JPG

DSCN3701.JPG

5 h pour monter 1725 m, dont 4 h en hors sentier, c’est pas trop mal.DSCN3721.JPG

A la descente:

DSCN3750.JPG

A la cascade d’Arcouzan:DSCN3758.JPG

 

Variante 8

En avril 2018, suite aux chutes de neige importantes cet hiver, j’étais impatient de découvrir les avalanches dans le vallon de l’Artigue.

A la passerelle :DSCN0564.JPG

Aux granges de Bordes de Cartier:

DSCN0434.JPG

 

DSCN0428.JPG

 

Les Cuns à l’Artigue:DSCN0540.JPG

Peu d’avalanche en définitive dans le vallon de l’Artigue, on peut monter pratiquement jusqu’à la cabane d’Aula sans mettre les pieds dans la neige:DSCN0555.JPG

 

La cascade d’Arcouzan:DSCN0543.JPG

Vue d’en haut de la cascade:DSCN0450.JPG

Le vallon d’arcouzan que je vais remonter en partie:DSCN0462.JPG

DSCN0465.JPG

DSCN0478.JPG

Pic de Lasirouge:DSCN0480.JPG

Col de Cruzous:DSCN0508.JPG

Le maître:DSCN0521.JPG

La cabane d’Arcouzan:DSCN0497.JPG

DSCN0516.JPG

Le vallon emprunté:DSCN0531.JPG